Back to home
in Salle de bain

Choisir un luminaire pour sa salle de bain : les erreurs à éviter absolument !

  • 13 janvier 2021
  • By Ema
  • 0 Comments

La salle de bain ! Ce lieu si souvent oublié quand il s’agit de déco ! Pourtant, on y passe un certain temps, n’est-ce-pas les filles ? Devenue une véritable pièce de vie, la salle de bain, au-delà d’être fonctionnelle, doit être un espace qui vous ressemble, un espace agréable et cocooning. Alors pas question de faire l’impasse sur cette pièce, encore mois quand il s’agit de l’éclairage !

© Pinterest

Mais comment bien choisir un luminaire pour la salle de bain ? Si vous vous poser la question alors cet article tombe à pic ! Voici les erreurs à éviter absolument pour garantir une déco optimisée et … sécurisée.

En complément ou en remplacement de la lumière naturelle, voici les erreurs à éviter absolument pour garantir une déco optimisée et … sécurisée.

Des luminaires près des bulles !

On ne rigole pas avec la sécurité !

Oui, la lumière c’est beau, mais il y a des normes à respecter si l’on veut éviter tout danger. Parce que l’eau et l’électricité ne sont pas bonnes amies, les installations électriques sont soumises aux règles de la norme NF C 15-100 qui détermine les équipements électriques qui sont autorisés ou non, pour la sécurité des habitants du foyer.

© Pinterest

Notre pièce d’eau est séparée en 3 volumes, qui définissent où installer nos jolis luminaires.

  • Volume 0 : c’est l’espace qui se situe à l’intérieur de la baignoire ou du bac de douche. Ici, les éclairages et prises électriques sont interdites. Donc, pas de rasoir électrique ! Ici, on profite et on se détend dans les bulles, et pourquoi pas avec un bon bouquin !
  • Volume 1 : il comprend tout ce qui se situe au-dessus du volume 0. Donc les murs et le plafond juste au-dessus de votre baignoire ou de votre douche. Sur cette zone aussi l’éclairage est interdit, sauf si l’éclairage est IPX5.
  • Volume 2 : c’est la zone de 60 cm qui entoure votre baignoire ou votre douche, et qui fait 2, 25 m au-dessus de ces points d’eau. L’éclairage IPX4 est autorisé.

Au-delà de ces 3 zones, les règles se desserrent et vous pouvez installer vos luminaires en toute sécurité, même avec des IPX assez faibles.

Les indices IPX : mais qu’est-ce-que c’est ?

Derrière ce nom barbare se cache simplement un indice de protection qui indique comment un équipement résiste à l’introduction ou à la projection de l’eau … oui, on parle bien d’étanchéité (pas celui de votre portable pour faire des photos dans l’eau pour votre compte Insta, hein !) Donc, plus le chiffre de l’IP est élevé, plus la protection sera forte.

Des lumières trop colorées

Je ne vous apprends rien, pour se maquiller, rien de mieux que la lumière naturelle. Alors le choix de votre luminaire sera essentiel. Vous choisirez une lumière blanche pour vous rapprocher au maximum de la lumière du jour.

© Le Journal de la Maison

Choisir votre luminaire selon son IRC

L’IRC, l’Indice de Rendu de Couleur (ou le Color Rendering Index) est l’indice qui permet de mesurer comment une source de lumière rend la couleur naturelle des objets. Cet indice va de 1 à 100, 100 étant l’indice de la lumière naturelle. Plus votre ampoule se rapprochera du 100, plus elle reproduira l’effet de la lumière du jour. L’éclairage LED imite plutôt bien la lumière extérieure, pour peu de choisir un indice avoisinant les 90 d’IRC.

Et les Kelvins, ils servent à quoi ?

Les Kelvins donnent la chaleur de la lumière. Alors que pour une ambiance feutrée dans une chambre on préfèrera une ampoule de 1500 ou 2000 K, pour la salle de bain, je vous conseille un éclairage LED de 4000 K. La lumière sera claire mais gardera un ton accueillant et neutre, contrairement aux LED de 5000 K qui offrent une lumière très froide et plus impersonnelle.

N’avoir qu’une seule source de lumière

Eclairage fonctionnel ou éclairage déco ?

Se serait une erreur de ne se contenter que de l’un ou de l’autre. Bien sûr, on vient de voir combien il est essentiel d’avoir un éclairage fonctionnel. Quoi de plus désagréable le matin, que de se tromper sur la couleur de son fond de teint, ou de faire un impair sur l’association des couleurs !

© Pinterest

Mais le soir, après sa journée de travail, ou après un petit shopping, je préfère une lumière d’ambiance pour me détendre dans mon bain. Les éclairages décoratifs seront indispensables à l’aspect cocooning qui accompagneront votre petit moment de détente. Une lampe vintage ? Une lanterne en bambou ? De quoi accompagner agréablement votre bain à la bougie qui vous fait tant rêver !

Et mes appliques, je les choisis comment ?

Il en faut impérativement une autour du miroir. C’est LA zone à ne pas négliger si on veut réussir sa mise en beauté (ou si notre Jules ne veut pas se couper en se rasant). Plusieurs appliques murales tout autour du miroir sont idéales pour ne pas créer de zones d’ombre sur le visage.

© Clem around the corner

De même, pour éviter une lumière trop aveuglante, on peut choisir des luminaires orientables qui, en plus, diffuseront la lumière agréablement où vous le désirez, quelque soit l’endroit où vous vous situez.

Prête pour un bain … de lumière ?

C’est bien connu, la lumière améliore notre humeur et notre énergie ! Alors que vous soyez déco nature, moderne, zen, industrielle ou bambou, que vous soyez douche du matin ou bain du soir, prenez du temps pour vous. Faites de votre salle de bain un espace de bien-être unique et lumineux ! Si vous êtes en panne d’inspiration pour la déco de votre salle de bain, n’hésitez pas à visiter le site Homelisty, vous y trouver des idées à foison !

By Ema, 13 janvier 2021
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de moi
Bienvenue sur mon blog déco. Je m'appelle Emma et suis une fan de décoration en tout genre. Passionnée par le monde de l'art et la décoration, je vous partage mes inspirations chinées sur le Web.
Me suivre
Derniers Pins !
Partenaires
Instagram API currently not available.